Fandom

Art contemporain

Toshio Saeki

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Toshio Saeki (japonais 佐伯 俊男, Saeki Toshio), mangaka et plasticien contemporain japonais, né en 1945 dans la préfecture de Miyazaki (île de Kyushu).

BiographieModifier

Après des études d'arts plastiques, il s'installe à Tokyo en 1969. Il commence en 1970une carrière de mangaka et d'illustrateur. Il dréalise ensuite des peintures et des gravures. Son œuvre se concentre sur ​​l'érotisme, la violence et la perversion. Il est un des plus célébre représentant de l'Ero-Guro ( terme japonais pour érotisme gore).

Toshio Saeki met souvent en scène des hommes, des femmes ainsi que des démons, des animaux, des cadavres, et d'autres créatures dans divers contextes érotiques ou violents. Son travail a quelquefois reçu des avertissements du gouvernement japonais, bien qu'il n'ait jamais été officiellement interdit.

Il garde cependant toujours une certaine distance avec sa production. Il a publié de nombreux livres et est exposé dans les galeries du monde entier. Ces créations érotiques ont exercé une influence sur certains artistes contemporains japonais de premier plan dont Makoto Aida et Takashi Murakami .

La perversion et le Mal sont les thèmes d'inspiration de Saeki. Mais pas un Mal à l’occidental, bourrelé de culpabilité, chez Saeki, c’est un Mal goguenard qui joue avec les tabous, l’inceste, la pédophilie ou le cannibalisme. Comme Sade, Saeki nous invite à voir des horreurs que nous n’aurions jamais imaginé, même dans nos rêves les plus fous. Cet univers vient de l’après-guerre au Japon, un monde dont les valeurs ancestrales étaient renversées, un monde où les Japonais tentaient de survivre, dans les ruines, entre les morts, parmi les fantômes.

Déclaration

Au début de ma carrière je n’ai été ni gêné, ni hésitant lorsque j’ai choisi l’érotisme pour thème, même si j’ai été amené à prendre des précautions. Les thèmes sexuels inspirent de la répugnance à la majorité des gens qui s’entêteront toujours dans leur aversion. Le monde de l’art pouvait bien avoir sa voie royale où défiler la tête haute. Ce n’était pas cette voie que je décidai de suivre et pour moi, c’était bien ainsi, car ce qui comptait après tout, c’était d’aller de l’avant. Telle fut mon année 1970.

Expositions récentes

  • 2011 : Galerie Da-End , Paris (exposition personnelle)

Toshio Saeki par Shuji TerayamaModifier

Hommage en forme de poème:

L'homme qui construit son tombeau avec sa plume,
c'est Toshio Saeki.
Le vampire de la vieille école,
c'est Toshio Saeki
Le descendant de Hinomaruhatanosuke, faisant l'amour au cadavre de sa petite sœur en costume marin,
c'est Toshio Saeki.
Le bossu de l'hymne scolaire, compositeur du secret de la petite chambre,
c'est Toshio Saeki.
Les Réflexions sur la vie humaine de Kiyoshi Miki , silencieusement, se masturbant sans cesse derrière un autel bouddhique,
c'est Toshio Saeki.
L'âme possédée du jeune aviateur, membre du centre d'étude sur la sodomie, section des gouailleurs patriotes,
c'est Toshio Saeki.
Le chouchou à sa grand-mère, au bain, son sexe allant et venant entre des fausses dents,
c'est Toshio Saeki.
Le vendeur d'enfant montrant l'enfer en soulevant la couette de ses parents dans un théâtre de papier,
c'est Toshio Saeki.
L'enseignant en érection des représentants de commerce de manuels d'éducation civique baignant dans les pilules,
c'est Toshio Saeki.
Le jardinier aux pivoines se lavant le visage du sang des règles de sa défunte grand-mère,
c'est Toshio Saeki.
La berceuse pour le fils unique de Sentarô-le-branleur jouant du luth, son ombre derrière la porte coulissante,
c'est Toshio Saeki.
L'amant de sa mère, pendu avec les pans de son pagne, vêtu d'un kimono funèbre aux emblèmes de sa maison,
c'est Toshio Saeki.
Le sourd d'art lyrique qui compte les fleurs d'acacia rouge et or dans son cercueil,
c'est Toshio Saeki.
Le Don Juan   pitoyable aux socques de chez Fukusuke, qui a jeté les estampes d'automne, d'été et d'hiver ,
c'est Toshio Saeki.

PublicationsModifier

  • 1970 : Saeki Toshio gashû (Recueil de dessins de Toshio Saeki), Agrementsha.
  • 1971 : Saeki Toshio sakuhinshû (Recueil des travaux de Toshio Saeki), Gakugei shorin.
  • 1972 : Akai hako (Coffret rouge), Haga shoten.
  • 1990 : Japon intime, Albin Michel
  • 1992 : Saeki Toshio yôga-kan (Galerie de monstres de Toshio Saeki), Kôchi shuppansha.
  • 1995 : Chimushi (L’obsédé), Treville.
  • 1996 : Chimushi 2 (L’obsédé, vol. 2), Treville.
  • 1997 : The Early Works (Les premiers travaux), Treville.
  • 1999 : Yume manji (Rêves mêlès), Jiyû kokuminsha.
  • 2001 : Inkenka (Sabre et fleurs licencieux), Kawade shobôshinsha.
  • 2002 : Chimushi Revised Edition (Édition revue de L’obsédé), Kawade shobôshinsha.
  • 2003 : Chimushi 2 Revised Edition (Édition revue de L’obsédé, vol. 2), Kawade shobôshinsha.
  • 2003 : Gokurakuchô (Damnés), Sawarabi hon kôbô.
  • 2004 : Saeki Toshio Jônen Emaki (Rouleau des passions de Toshio Saeki), Seirinkôgeisha.

GalerieModifier

Fichier:Saeki101.jpg
Fichier:Saeki102.jpg
Fichier:Saeki104.jpg
Fichier:Saeki105.jpg
Fichier:Saeki103.jpg

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard