FANDOM


Stéphane Dafflon, plasticien contemporain suisse né en 1972 à Neyruz, Suisse

Biographie Modifier

Après avoir obtenu, en 1999, un diplôme d'art visuel de l'école cantonale d'art de Lausanne, Stéphane Dafflon devient professeur dans cette même école à partir de 2001. Il vit et travaille à Lausanne.

Il est récompensé en 1999 par le Eidgenössischer Preis für freie Kunst et dispose d'une bourse de la Fondation Leenaards
En 2001 il reçoit le Prix de la Fondation Irène Reymond.

Stéphane Dafflon semble s’inscrire, par une apparente proximité formelle, dans une mouvance de transmission de l’art abstrait légué par le modernisme radical. En Suisse, en particulier, les recherches picturales théorisées par Max Bill ont influencé durablement les peintres.

Stéphane Dafflon utilise son ordinateur pour ses recherches, ainsi sur son écran, les formes se construisent, se déforment, se combinent et se déplacent, les angles d’un carré s’arrondissent, un cercle s’ovalise, une ligne s’étire en se courbant ou s’amincit pour n’être plus qu’une pointe. Au delà de ses toiles, la peinture est aussi envisagée sur le mur, liées à un lieu précis ou adaptables à des situations spatiales différentes, ses peintures murales ponctuent les murs et modifient la perception de l’environnement architectural. Les motifs peuvent aussi être réalisés au scotch de couleur.

En 2002, Stéphane Dafflon avait réalisé une peinture murale au Mamco (PM017) sur les murs ceinturant le noyau central du bâtiment au premier étage. Des rectangles aux angles arrondis, de tailles et de couleurs différentes, étaient disposés sur un axe incliné par rapport au sol. La peinture murale, insaisissable dans son ensemble, dérèglait par son inclinaison l’orthogonalité architecturale, le sol paraissant absorber les murs, et troublait le sentiment de verticalité du visiteur marchant dans le couloir.

Les œuvres de Stéphane Dafflon ne sont pas circonscrites dans le seul médium de la peinture qui pourtant identifie son travail. Ses objets sculpturaux sont conçus à partir de formes dessinées sur l’écran. La science du design lui apporte des techniques et des matériaux permettant la concrétisation de la forme en objet dans le réel. En bois, en plexiglas translucide ou en inox, peints ou miroitants, ils font écho aux formes accrochées aux murs, provoquent des effets de reflets, cassent visuellement l’espace en ouvrant d’autres perspectives. Certains, de grandes dimensions bloquent la déambulation (Silent Gliss 1056, 2003), d’autres, à l’échelle du mobilier, paraissent « sortir » d’une peinture dont ils reprennent les motifs en trois dimensions.

Les espaces qu’il crée ont une rythmique et une sonorité visuelles. Les peintures renvoient comme une onde d’écho d’un angle à un autre des salles, les couleurs minutieusement calibrées, le jeu graphique des lignes du tableau aux tracés fluidifiant les murs et aux lignes lumineuses des néons s’allongent du plafond aux parois. Il n’y a pas d’image dans le travail de S. Dafflon pas plus qu’il n’y a trace des idéaux historiques de la modernité. En incorporant librement aux peintures abstraites le monde dans lequel il vit, sa technicité et son savoir, il leur donne la vivacité de l’immédiateté de l’image publicitaire sans rompre avec l’abstraction comme mode de réalisation.

Expositions Personnelles (sélection) Modifier

  • 1999 : Beyond the Pleasure Principle, Forde, Genève
  • 2000 : 4, le Hall, Ecole Nationale des Beaux Arts de Lyon, Lyon
  • 2000 : Fiac ; Air de Paris, Paris
  • 2000 : Intermezzino Pop, Francis Baudevin /Stéphane Dafflon, Glassbox, Paris
  • 2001 : Artistes Fribourgeois, Fri-art, Fribourg
  • 2001 : Highway, CAN, Neuchâtel
  • 2002 : Silent Gliss, La Synagogue de Delme, Delme
  • 2002 : Stéphane Dafflon, (avec Peter Kogler et Francis Baudevin , Villa Arson, Nice
  • 2002 : Wall Walk, Mamco, Genève
  • 2002 : Welcome 2, galerie Taché-Lévy, Bruxelles
  • 2003 : Dreams Never End, Overgaden, Institute of Contemporary Art, Copenhague
  • 2003 : No Alvo, galeria Graça Brandào, Porto
  • 2004 : ED002, Jan Winkelmann / Dusseldorf, Berlin
  • 2004 : Pattern Recognition, Le Spot, Le Havre
  • 2004 : Something More Abstract, Air de Paris, Paris
  • 2004 : Step-By-Step, Le Quai, Ecole Supérieure d’Art Visuel, Mulhouse
  • 2005 : Instant Pleasure, galerie Francesca Pia, Berne
  • 2005 : S. Dafflon, galerie Georges Verney-Carron, Villeurbanne
  • 2005 : S. Dafflon, galerie Jan Winkelmann, Berlin
  • 2005 : Silent Gliss, Circuit, Lausanne
  • 2006 : PM045, Frac des Pays de la Loire, Carquefou
  • 2007 : Cocktail, galerie Jan Winkelmann, Berlin
  • 2007 : Statik Dancin' , Frac Aquitaine, Bordeaux
  • 2008 : UP/DOWN, Galerie Air de Paris, Paris
  • 2009 : Galerie Francesca Pia, Zurich
  • 2010 : Cut!, (avec Philippe Decrauzat), Evergreene, Genève
  • 2011 : Centre d'art de Fribourg, Fri Art

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard