Fandom

Art contemporain

Sergio Birga

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
<td colspan="2">

<tr>


<td class="navigation-only" colspan="2" style="border-top: 2px #7DA7D9 solid; font-size: 80%; background:inherit; text-align: right;">modifier Consultez la documentation du modèle</td>
Sergio Birga
Sergio Birga en 2010.
Naissance {{{date_de_naissance}}}

Sergio Birga (né en 1940 à Florence) est un peintre italien, qui vit et travaille à Paris depuis 1966.

Il est chevalier des Arts et des Lettres.

Biographie Modifier

Né en 1940 à Florence, Sergio Birga a gardé de ses origines le goût de l’art et la fréquentation passionnée des musées. Ses premières œuvres sont influencées par l’Expressionnisme. Il fait 3 séjours en Allemagne (1965, 66, 76) pour y rencontrer les protagonistes, Heckel, Meidner, Kokoschka et, plus particulièrement, Otto Dix et Conrad Felixmüller qui lui prodiguent leurs conseils et font avec lui un échange de portraits.

Diplômé de la Scuola d’Arte de Florence, il s’installe à Paris en 1965. Il étudie aux Beaux-Arts la gravure dans l’atelier de Lucien Coutaud.

À partir de 1967 ses œuvres, figuratives et critiques, présentent un caractère politique plus marqué (Vietnam. Destruction des Halles). De 1969 à 1975 il est membre du Comité du Salon de la Jeune Peinture. Il participe en 1977 à l’exposition « Mythologies Quotidiennes 2 » (ARC), regroupant des peintres du mouvement « Figuration Narrative ». Vers les années 80 il revient à l’individualité et à l’héritage de la peinture ancienne, en passant par la filiation avec de Chirico. L’Italie est présente dans les thèmes des portiques, jardins, statues, personnages mythologiques. Bien que côtoyant le mouvement dela Pittura Colta (peinture de citations), sa constante reste le Réalisme Magique (Dictionnaire Bénézit, 2000).

Dans sa dernière période Birga se tourne vers des expressions plus objectives : portraits, autoportraits, paysages urbains. Son inspiration peut parfois être littéraire (tableaux à partir de textes de Kafka), ou religieuse (œuvres d’art sacré, Chemins de Croix).

Expositions personnelles Modifier

  • 1974 Galleria Trifalco, Rome, Studio Inquadrature, Florence
  • 1976 Galerie La Passerelle Saint Louis, Paris, Galerie Jean-Pierre Lavignes, Cologne, Galleria Trifalco, Rome
  • 1977 Galleria Aglaia, Florence
  • 1978 Galerie Liliane François, Paris
  • 1981 Galerie Liliane François, Paris, Galleria Il Narciso, Rome
  • 1985 Syn-Art, Paris
  • 1986 Galerie Lefor-Openo, Saint-Cloud
  • 1987 Art-Collection, Honfleur, Carnac, Courchevel
  • 1988 Galerie Nicole Ferry, Paris
  • 1989 Château d’Ancy-le-Franc, Yonne
  • 1990 Galerie Daniel Besseiche, Courchevel, Dinard, Honfleur
  • 1992 Ken’s Art Gallery, Florence
  • 1993 Galleria Il Narciso, Rome
  • 1994 Galerie Nicole Ferry, Paris, Institut culturel Italien, Lille
  • 1996 Ken’s Art Gallery, Florence
  • 1997 Galerie Berthet-Aittouarès, Paris
  • 2000 Musée de la Faïence, Quimper
  • 2003 Espace Bernanos, Paris
  • 2006 Galerie La Hune Brenner, Paris
  • 2007 Galerie Saphir, Paris (janvier)," Kafka ", Prieuré St Pierre, Orléans (février), Galerie Bansard, Paris (mars),Fort Napoléon, La Seyne-sur-Mer (juillet)
  • 2008 Villa Tamaris, La Seyne-sur-Mer

Expositions collectives Modifier

  • 1967 Tendances et Engagement dans le graphisme, Galerie de l’Université, Paris. Sergio Birga et Vito Tongiani, 24 peintures pour le Vietnam, salle de la Mutualité, Paris.
  • 1968 Artistes italiens de Paris, Palazzo Comunale, Tivoli. Préface de Carlo Levi.
  • 1972 Amnistia, Sala Reale delle Cariatidi, Milan.
  • 1973 4 Konstnarer Fran Paris, Medborgarskolan, Göteberg. Gli Artisti Italiani per la libertà del Cile, Galleria Alzaia, Rome.
  • 1974 Incontri Silani, Biennale Nazionale di Grafica, Cosenza. Art Festival for the Chilean Resistance, Royal College of Arts, Kensington, Londres.
  • 1976 I Giorni del mio tempo, Galleria Trifalco, Rome. Préface de Pier-Paolo Pasolini.
  • 1977 Mythologies Quotidiennes, Musée d’Art Moderne de la ville de Paris. XXIIIe Premio del Fiorino, Palazzo Strozzi, Florence.
  • 1978 A che serve un libro senza figure ? Galleria Giulia, Rome. Préface de Mario Quesada.
  • 1979 Ville matrice, ville matricule, Galerie Pierre Lescot, Paris.
  • 1980 Dix Artistes italiens contemporains, Centre italien de culture, Paris.
  • 1981 Quello specchio (dis)umano. Quando i pittori fotografano, galleria comunale d’arte contemporanea, Arezzo.
  • 1982 Figures au Réel, Palais des Papes, Avignon. Hommage à Jaurès, Musée de Castres.
  • 1983 Le Stade, musée des Beaux-Arts de Lille. Château de Nointel, Collection Prince Murat Tel peintre, quels Maîtres ?Galerie ABCD, Paris. Préface de Jean-Luc Chalumeau
  • 1985 Ciao Raffaello, Istituto Francese, Florence. Préface de Daniel Arasse.
  • 1986 Pastel contemporain Français, Musée National d’Art Moderne, Séoul. Les Figurations 1960-1985, Musées de Cagnes-sur-Mer, Carcassonne, Dunkerque. Les Cordeliers, Chateauroux. Préfaces de Gérard Xuriguera et Francis Parent.
  • 1988 Présence de l’Art Français Contemporain, Musée de Prague.Préface d’Evelyne Artaud. Museo dei Musei, Palazzo Strozzi, Florence. Textes de Daniel Arasse, Jean Baudrillard, Pascal Bonafoux, Umberto Eco, Gérard-Georges Lemaire, Louis Marin, Federico Zeri.
  • 1989 Les Paysages dans l’art contemporain, Beaux-Arts, Paris Préface de Gérard Xuriguera
  • 1989 Museo dei Musei Musées de Tokyo, d’Osaka et Kyoto. Figurations Italiennes des Années 80, Galerie Helga Wicher,Wuppertal. Bicentenaire de la Révolution française, Institut Français, Florence. Préface de Daniel Arasse Exposition Internationale de Gravures, Kanagawa Prefectural Gallery.
  • 1990 Art Nurnberg, Couleurs de la Vie, Bibliothèque Nationale.
  • 1991 Couleurs de la Vie, Centre Culturel de la Villa, Madrid. Palais Wallenstein, Prague.
  • 1992 Smorfia Napoletana, Musée de la SEITA. Préface de Dominique FernandezLa Revue Parlée, Centre Georges Pompidou, Paris. Préface de Dominique Fernandez.
  • 1993 Miniprint Sloveniya International, Sarajevo Art Aid, Maribor Art Gallery.
  • 1994 18 Peintres Italiens pour l’Europe, Musée de Chambéry. Préface de Pascal Bonafoux. Omaggio a Rodolfo Valentino, Musée Valentino, Castellaneta (Matera).
  • 1996 Verlaine. Ex-Libris, Médiathèque du Pontifroy, Metz.Le Grand Meaulnes vu par les peintres, Fondation Lesur, Fresnoy-le-Grand.
  • 1999 Artisti Italiani di Parigi, Institut culturel italien, Paris. Préface de Jean Clair. Foire d’Art Contemporain, Centre des arts de Séoul. Pavillon Mestrovic, Zagreb et Musée d’art moderne de Dubrovnik.
  • 2001 Hommage à Böcklin, l’Ile des Morts, Musée de Meaux.
  • 2002 Métamorphoses de Kafka, Musée du Montparnasse, Paris. Préface de Gérard-Georges Lemaire.
  • 2003 Méditerranées, Galerie Saphir, Paris et Dinard.
  • 2004 George Sand, interprétations 2004, Musée de Chateauroux. Préface de Francis Parent.
  • 2005 Museo d’Arte delle Generazioni Italiane del 900, Pieve di Cento (Bologna). Préface de Giorgio di Genova.
  • 2006 K. comme Kafka, Château-Musée du Cayla. Préface de Gérard-Georges Lemaire. Bretagnes d’artistes, Galerie Saphir, Paris et Dinard.
  • 2007 Les Heures chaudes de Montparnasse, Musée du Montparnasse, Paris. La Transfiguration, Galerie Bansard, Paris. Leçons de Ténèbres, Museo José-Luis Cuevas, Mexico. Kafka, Église St-Etienne, Beaugency. Préface de Gérard-Georges Lemaire.

Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard