Fandom

Art contemporain

Otto Muehl

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Otto Muehl (né le 16 juin 1925, à Grodnau, au Burgenland, Autriche) est un des co-fondateurs, et un membre important, du "Wiener Aktionismus" ou Actionnisme viennois. En 1972, il fonde la fameuse communauté Friedrichshof qui existera pendant plusieurs années avant de se dissoudre dans les années 1990.

En 1943, Otto Muehl sert dans la Wehrmacht et en 1944, il a été envoyé au front. Après la guerre, il étudie l'allemand, l'histoire, et pédagogie de l'art à la "Wiener Akademie der bildenden Künste".

Actionisme ViennoisModifier

Dans les années 1960, il commence à peindre; il essaya de "dépasser la peinture picturale par la représentation du procès de sa destruction". Il a fait des plastiques à partir de déchets ("Gerümpelplastiken"), puis il est passé aux "Aktion" dans la veine du fluxus et des Happenings newyorkais.

En 1962, sa première "Aktion" sera "Die Blutorgel", qui a eu lieu chez lui, avec Adolf Frohner et Hermann Nitsch. Le "Fest des psycho-physischen Naturalismus" et "Versumpfung einer Venus" suivaient en 1963. De 1964 à 1966, beaucoup de "Malaktionen" ont été filmés et photographiés.

En 1966 un concept nouveau d'Aktkion est développé avec Günter Brus: au lieu de la toile, le corps humain devient la scène de l'action. En 1968, Muehl, Brus et Oswald Wiener organisent une "Aktionsveranstaltung Kunst und Revolution" à l'Université de Vienne, qui a causé un scandale dans la presse; Brus est condamné et émigre à Berlin.

La communautéModifier

Graduellement Muehl se distance des "Aktion". Il considère les happenings comme une forme d'"art bourgeois, simplement de l'art".

Ces réflexions sur l'"art bourgeois" mèneront en 1971 et 1972 à la réalisation d'une communauté, appelé AAO ("Aktionsanalytische Organisation"), comme un projet de contre-société.

Comme symbole de refus de l'esthétique conventionnel, tous les membres de la communauté avaient un crâne rasé et portaient tous les mêmes salopettes en rayure bleu et blanc. Inspiré entre autres par les écrits de Wilhelm Reich, la Gestalt-thérapie de Fritz Perls , Alexander Lowen (thérapie bioénergetique) und Artur Janov (thérapie du cri originel), Muehl développe la "Aktionsanalyse", qui se voulait comme une nouvelle forme de thérapie et qui cherche une régression émotionnelle pour pouvoir vivre une "re-naissance", puis reparcourir le développement social de manière "positive". Cette thérapie est d'abord individuelle, faisant partie intégrale de la vie de la communauté, à côté de la "sexualité libre", la "propriété commune", l'éducation commune des enfants et l'encouragement de la "créativité artistique". Puis se développe la "Selbstdarstellung", une forme d'expression personnelle devant le public de la communauté, et à vocation partiellement thérapeutique. Elle encourage certaines formes d'expression artistique. Elle déterminera aussi la position sociale des individus dans l'hiérarchie de la communauté. Cette hiérarchie doit remplacer les hiérarchies cachées de la société et indiquer le degré de développement personnel atteint. Ainsi les couples et l'homosexualité sont considérés comme des formes maladives de la sexualité, et les personnes concernées sont souvent déclassées dans l'hiérarchie.

Pour mieux réaliser ses projets utopiques, la communauté achète en 1974 une ancienne exploitation agricole appelé Friedrichshof, dans le Burgenland pas loin de Vienne. La communauté trouve de plus en plus d'adeptes qui forment dès les années 1970 des communautés annexes dans différentes villes européennes avec jusqu'à 40 membres: entre autres à Vienne, Munich, Genève, Nuremberg, Hambuurg, Breme, Berlin et Oslo.

Friedrichshof devient le centre de la communauté et le domicile de Muehl, où y vivront jusqu'à 240 personnes. Les infrastructures, des ateliers et l'agriculture sont développés. Après une crise financière en 1979, et surtout après la catastrophe de Tchernobyl en 1986, la communauté se referme de plus en plus sur elle-même et sera souvent considérée comme une secte. Les règles de la vie commune deviennent de plus en plus rigides et autoritaires, les membres de la communauté, adultes et enfants, sont soumis à des pressions psychiques et matérielles. Muehl qui prend de plus en plus les allures d'un gourou abuse sexuellement des filles, et parfois avec le consentement des parents. La distribution de drogues douces, et des violences physiques et psychiques faisait souvent partie de la vie quotidienne des adolescents, mais ces accusations sont démentis par beaucoup de personne de la communauté.

En 1988 une procédure pénale est ouverte contre Muehl qui sera condamné en 1991 à sept ans de prison ferme sans sursis.

Depuis sa libération de prison, Muehl vit avec quelques adultes et enfants au Portugal.


Liens externesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard