Fandom

Art contemporain

Marie-Claude Bugeaud

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « peintre français » n’est pas défini.
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « art contemporain » n’est pas défini.
[[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres peintre français]][[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres art contemporain]] Modèle:À sourcer/sans clétri

Modèle:Homonyme

<td colspan="2">

<tr>


<td class="navigation-only" colspan="2" style="border-top: 2px #7DA7D9 solid; font-size: 80%; background:inherit; text-align: right;">modifier Consultez la documentation du modèle</td>
Marie-Claude Bugeaud
Marie-Claude Bugeaud (capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).
Naissance {{{date_de_naissance}}}

Marie-Claude Bugeaud, née en 1941 à Paris, est un peintre français.

Biographie Modifier

Modèle:… Agrégée d'arts plastiques, Marie-Claude Bugeaud enseigne à l'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art à Paris.

Commentaire Modifier

« Dans ses tableaux, des figures, des motifs, des signes apparaissent et se jouent de la ligne et du découpage. Carrés irréguliers, points, fleurs, nœuds, arabesques, entrelacs. Ces motifs empruntent des signes abstraits ou symboliques aux traditions primitives ou aux systèmes décoratifs : un détail pour le tout, une forme ondulée pour la chevelure, un pli pour la robe. Dans les œuvres récentes la couleur revient : des rouges carmin, des jaunes acides, des bleus lavés. Cette couleur constitue le support des signes, qui par ligne ou par masse, traversent le tableau.

Marie-Claude Bugeaud est un peintre de l'oscillation. Entre ligne et couleur, entre abstraction et allusion à quelques motifs — chevelure, bouche, ... — son travail avance. Des forces s'affrontent et trouvent, dans cet affrontement même, leur juste place. La légèreté des arabesques combat la noirceur des points. La concentration, la pesanteur des points viennent, contre cette légèreté-là, rappeler à l'ordre tragique du monde. »

— Pierre Wat, catalogue de l'exposition de la Maison des arts de Malakoff, p. 4

Expositions personnelles Modifier

  • 1992 : Centre d'art Passages, Troyes, galerie Véronique Smagghe, Paris, galerie Edouard Manet, Gennevilliers
  • 1993 : FIAC, galerie Pierre Colt, Nice
  • 1995 : galerie Pierre Colt, Nice
  • 1997 : galerie Corinne Caminade, Paris
  • 2000 : maison des arts de Malakoff
  • 2001 : galerie de l'ESAD, Reims
  • 2002 : galerie municipale Julio González, Arcueil
  • 2003 : école d'art de Belfort, organisation : le 19 CRAC, Moments artistiques, Christian Aubert, Paris
  • 2004 : « Papiers découpés, papiers retrouvés », maison des arts d'Evreux, maison des arts de Bagneux
  • 2005 : « Les Judith », abbatiale de Bernay, Eure ; galerie Franch Font, Montpellier ; L'art dans les chapelles, Saint-Tugdual, Quistinic, Bretagne

Collections publiques Modifier

  • Fonds national d'art contemporain
  • Fonds municipal de la ville de Paris
  • Fonds municipal d’œuvres sur papier, Vitry-sur-Seine
  • Fonds départemental d'art contemporain des Hauts-de-Seine
  • Fonds départemental d'art contemporain du Val-de-Marne
  • Artothèque d'Evreux
  • Collection ville de Bagneux
  • Le Ring, artothèque de Nantes

Bibliographie Modifier

  • Pierre Wat, Marie-Claude Bugeaud, Malakoff, novembre 2000, 30 p.
    catalogue de l'exposition de la Maison des arts
     

Lien externe Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard