Fandom

Art contemporain

Marc Giai-Miniet

1 511pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Modèle:À sourcer/sans clétri <td colspan="2">

<tr>


<td class="navigation-only" colspan="2" style="border-top: 2px #7DA7D9 solid; font-size: 80%; background:inherit; text-align: right;">modifier Consultez la documentation du modèle</td>
Marc Giai-Miniet
Marc Giai-Miniet (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).
Naissance {{{date_de_naissance}}}

Marc Giai-Miniet, né en 1946 à Trappes dans les Yvelines, est un peintre et graveur français surréaliste, fantasmatique[1]. Ce peintre jovial et barbu, vit encore aujourd’hui dans sa maison natale. Il peint avec beaucoup de force un monde souterrain, dans des tons sombres, dans une ambiance sépulcrale très personnelle.

Biographie Modifier

Sa vocation s'éveilla le jour où un instituteur de Trappes, Monsieur Mounier, l’emmena à une exposition de reproductions de Rembrandt.

Études à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, où il consacra ses études aux techniques de la gravure.

Très actif et militant de l'art dans la région de Saint-Quentin-en-Yvelines, il crée en 1973 l'association Regard-Parole[2] qui organise de nombreux évènements artistiques.

1984: Bourse du Ministère des affaires extérieures pour un séjour de plusieurs mois au Centre franco-égyptien de Karnak à Louxor.

Il est fait chevalier des arts et Lettres en 2000[3].

Il a été, de 2002 à 2011, secrétaire du Salon de mai où il a exposé régulièrement depuis 1975.

Marc Giai-Miniet pratique la peinture, l'aquarelle, la gravure. D’autre part, il fabrique dans des matériaux divers de petites scènes situées dans des boîtes. Les Boîtes de Marc Giai-Miniet sont des montages à la fois fantasmés et réalistes d’immeubles vus en coupe, locaux aménagés pour des causes obscures : laboratoires, ateliers, coins d’usines, dépôts d’archives Souvent divisées en plusieurs pièces ou en étages, les grandes boîtes comportent des secteurs, des zones spécifiques, une hiérarchie des activités : les bibliothèques, les archives, les bureaux sont plutôt situés vers le haut et sont de couleur claire ou blanchis.

Expositions collectives [4]Modifier

Marc Giai-Miniet a participé aux salons :

  • Réalités nouvelles
  • Comparaisons
  • Jeune peinture
  • Salon de Montrouge
  • Grands et jeunes d’aujourd’hui
  • Biennale des jeunes
  • Mac 2000

Il a exposé régulièrement au Salon de Mai de 1975 à 2011.

Dernières expositions personnelles[5] Modifier

  • 2000 Galerie Lefor Openo ,Paris.
  • 2002 Galerie Lefor-Openo, Art Paris, Carrousel du Louvre, Paris.
  • 2005
    • Galerie Julio Gonzalez, Arcueil.
    • Village d’artistes, Rablay-sur-Layon.
    • Galerie Fanfan des Mûres, Lyon.
    • Art Prague, galerie Litera, Prague.
    • Galerie Lefor Openo, Paris.
  • 2006 Galerie Arthome, Oupeye, Belgique.
  • 2007
    • " Petits théâtres muets " Bibliothèque Universitaire de Belle-Beille, Angers.
    • Galerie Bread & roses, Paris.
    • Centre d’art contemporain Raymond Farbos, Mont-de-Marsan.
  • 2008
    • Des boîtes » Maison d’Elsa Triolet-Aragon, Saint-Arnoult-en-Yvelines.
    • " Création en boîtes ". Archives départementales, Lyon.
    • Galerie Françoise Souchaud, Lyon.
    • " Les boîtes " Archives départementales des Yvelines,Montigny le Bretonneux.
    • Galerie " Le Garage ", Orléans.
  • 2009
    • Galerie Lefor Openo, Paris.
    • Archives départementales de la Charente Maritime, La Rochelle.
    • "De l'Égypte à la semaine dernière", L'art en +, Elancourt, Yvelines.
  • 2010 Lalit Kala Akademi, Chandigarh (Inde).
  • 2011
    • Archives département ales de la Dordogne, Périgueux.
    • Galerie associative l’App’art à Périgueux.
    • Galerie associative Anima, Lézat-sur-Lèze (09)
    • Château de Nogent le Roi, dans le cadre d’Arts Itinérance (Conseil Général de l’Eure-et-Loir).
    • Prieuré Saint-Vincent, Chartres.
    • Galerie Associative la Tannerie, Houdan (78).
    • Union des Arts Plastiques, Saint-Etienne-du-Rouvray (76).
  • 2012
    • Archives départementales de l’Aube, Troyes.
    • "Pour les nuages, passer par l'escalier",6 expositions à Saint-Quentin en Yvelines (78).
    • Maison de la Culture de Tournai (Belgique).
    • "L'ennemi de l'intérieur", Galerie Lefor Openo, Paris.
  • 2013
    • Galerie du philosophe, Carla-Bayle (Ariège).
    • "Théâtre muet des bibliothèques", Médiathèque Jean Falala, Reims.
    • "Oeuvres mélangées", galerie Reg'Art-Confrontation, Rouen.
  • 2014
    • Maison de la Poésie, Saint-Quentin-en-Yvelines.
    • "Théâtre de la mémoire", galerie Jonathan Levine, New-York.
  • 2015
    • "Errances molles et amères certitudes", galerie Bread and roses, Paris.
    • "Métaphores et autres fables", la Tannerie, Houdan (Yvelines).
    • "Théâtre de la mémoire", Médiathèque de Felletin (Creuse).

ŒuvresModifier

  • Marc Giai-Miniet et François Cau ont réalisé en 2000 à Guyancourt dans le quartier de l’Europe à proximité de l’étang du Moulin à Vent l’œuvre Les Guetteurs.

Notes et références Modifier

  • "Pour les nuages, passer par l'escalier", éditions area, ISBN 978 2 84446 212 1
  • Textes et articles sur le travail de Marc Giai-Miniet:
    • Egidio Alvaro " L’éclairage du discours", Préface pour la Galerie noire – Paris, 1979.
    • Héliane Bernard " Des sanctuaires pour d’étranges initiations", Revue " Montrer " - N° 9, octobre 19 91.
    • André Chabot " C’est une dangereuse invention que celle de la géhenne", Les cahiers de la peinture – 1978.
    • Patrice Delbourg " Apparences", Préface du catalogue, Centre culturel de Saint-Cyr l’Ecole – 1979.
    • Théodore Koenig " Rencontre avec la lumière noire", Préface du catalogue du " A " de Chartres – 1987, et pour l’exposition " atelier Rita Theis " - Allemagne, 1988.
    • Raymond Perrot " Branle-bas chez les chrysalides", Revue Artension – n°14, avril 1990.
    • Jean-Louis Pradel Préface de l’exposition chez J.C. Riedel, Paris – 1977.
    • Anne Tronche Préface de l’exposition chez J.C. Riedel – 1980.
    • Didier Henry " Marc Giai-Miniet, une ineffable dimension" , Arts Actualités Magazine n° 43 - 1994.
    • Christian Noorbergen " Les envoûtements du malaise ",Artension n° 22, mars-avril 2005.
    • Christian Noorbergen " Giai-Miniet, ou l'espace aux gouffres " - Artension n° 46, mars-avril 2009.
    • Lydia Harambourg " Le passage des momies », article dans la Gazette de Drouot n° 35 du 14 octobre 2005.
    • Lydia Harambourg " Petits théâtres muets pour un désastre intime ", article dans la Gazette de Drouot n°15 du 17 avril 2009.
    • Bernard Vasseur " Pour saluer Marc Giai-Miniet ", allocution à la Maison Elsa Triolet- Aragon, juin 2008.
    • Article de Jean-Luc Chalumeau, 8/11/2012.
  1. [1]
  2. Cv de Regard Parole
  3. français Catalogue Giai-Miniet, Maison d'Elsa Triolet-Aragon, Saint-Arnoult-en-Yvelines, 2008
  4. Expositions collectives
  5. Expositions personnelles

Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard