Fandom

Art contemporain

Kanō Minoru

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
<td colspan="2">

<tr>


<td class="navigation-only" colspan="2" style="border-top: 2px #7DA7D9 solid; font-size: 80%; background:inherit; text-align: right;">modifier Consultez la documentation du modèle</td>
Kanō Minoru
Minoru Kano (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).
Naissance {{{date_de_naissance}}}
Modèle:Homonyme

Kanō Minoru est un artiste sculpteur japonais du XXe siècle, né le 25 avril 1930 à Tokyo, mort le 12 février 2007.

Article détaillé : Généalogie des peintres Kanō.

Biographie Modifier

Après des études à Université des arts de Tokyo il vient à Paris en 1957 où il travaille à École des Beaux-Arts de Paris et à l'Académie de la Grande Chaumière. En 1965, il participe à la Biennale de Paris et en 1967 à celle de Tokyo ainsi qu'aux principaux salons parisiens. Après avoir influencé par les arts classiques, et par la statuaire romane (on raconte qu'il vient à Paris pour sculpter une réplique de l'Ève de Gislebertus d'Autun), il se tourne vers l'abstraction, dans les années 1960, et après le plâtre, le bronze et la pierre, il préfère le bois, les métaux et surtout les résines synthétiques qui permettent un modelage plus souple et plus minutieux. Obtenus par compression d'une masse de matière, ses volumes sont très denses, comme animés par une poussée interne[1].

  • 1949 : Université Nationale des Arts de Tokyo.
  • 1954 : Prix de la Jeune Sculpture, Tokyo.
  • 1957 : Bourse d'étude du gouvernement français, s'installe à Paris, fréquente l'Atelier Janiot à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.
  • 1958 : Fréquente l'atelier Zadkine - Académie de la Grande Chaumière, Paris.
  • 1959-1964 : Étudie l'art roman. Réalisation de la reproduction en pierre, grandeur nature de la célèbre « Éve d'Autun » de Gislebertus.
  • 1964 : Abandonne le marbre et la pierre. Travaille l'époxy, composite à base de résine.
  • 1973 : Participe au symposium de sculpture de Sénart.
  • 1992 : Réalisation du trophée « Prix Unesco pour la promotion de l'art ». Travaille exclusivement le contreplaqué.

BibliographieModifier

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 7, éditions Gründ, janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030176), p. 691 .

Lien externe Modifier

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard