FANDOM


Indian Summer exposition d’art contemporain indien organisée par l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2005.

L'exposition réunit 24 artistes qui vivent en Inde et dont la plupart ont émergé au cours des années 90, décennie durant laquelle la globalisation et le post-modernisme se sont imposés comme le nouvel ordre mondial. Dans ce contexte, la dialectique entre tradition et modernité, qui a longtemps caractérisé la dynamique culturelle de l’Inde post-coloniale, a pris un aspect plus critique en particulier dans les travaux des artistes sceptiques vis-àvis du consensus d’un supposé internationalisme imposé. Consciemment ou non, les œuvres rassemblées dans cette exposition reflètent les contradictions du monde actuel, affirmant une sorte de résistance locale : effectivement, le choix même des matériaux et des média, qui va des pratiques artisanales aux technologies les plus high-tech, est révélateur d’un audacieux mélange de styles et de tons tout à fait caractéristique de l’art contemporain indien. Il y a à la fois du sérieux, de l’humour, de l’espièglerie, teintés d’un esprit critique.

Le principe de l’exposition repose sur la présentation d’une génération d’artistes qui pratiquent la peinture, la sculpture, la vidéo, la performance ou l’installation en des démarches souvent pluridisciplinaires. Cette jeune scène qui questionne tradition et modernité est en train de renouveler et de remodeler complètement le paysage des arts plastiques en Inde. Cette exposition est la première de ce genre en France.

L’exposition ne prétend pas être exhaustive de la situation artistique en Inde mais donne néanmoins à voir un large éventail d’œuvres à un public qui a encore très peu vu l’art contemporain indien. Elle regroupe peintures, sculptures, installations, vidéos et œuvres interactives. De différentes façons, les œuvres évoquent quelque chose de la manière de vivre en Inde aujourd’hui : le va-et-vient incessant entre les mégapoles et le monde rural, la séduction des phantasmagories de Bollywood, les conflits incessants entre les religions, l’infiltration des multinationales, les dégâts écologiques, les centres d’appels téléphoniques, etc. En d’autres termes, ce qui est présenté n’est pas l’Inde du kitsch, de Bollywood ou la nostalgie des fastes de l’Empire à la mode en Europe, mais plutôt l’Inde dans toutes ses vicissitudes actuelles. Indian Summer est traversée à la fois par des turbulences et par des intermèdes plus cléments.

Les artistes sélectionnés sont originaires de toutes les régions de l’Inde, notamment de Delhi, Mumbai, Bangalore, Baroda

  • Lieu : École nationale supérieure des beaux-arts, 13 quai Malaquais, 75006 Paris
  • Commissaires: Henry-Claude Cousseau, commissaire général, Deepak Ananth et Jany Lauga, commissaires adjoints.
  • Dates 07 octobre au 31 décembre 2005
  • Voir aussi Page officielle de l'exposition

Les artistesModifier

GalerieModifier

Fichier:Dodiya1.jpg
Atul Dodiya Devi and the Sink 2004
Fichier:Tshah3.jpg
Tejal Shah Chingari Chumma/Stinging Kiss 2000
Fichier:Gowda4.jpg
Sheela Gowda Gallant Hearts 1997
Fichier:Harsha2.jpg
N. S. Harsha Melting-Wit

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard