Fandom

Art contemporain

IRCAM

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
IRCAM.jpg

Bâtiment de l'IRCAM sur le parvis du Centre Georges-Pompidou, conçu par les architectes Renzo Piano et Richard Rogers

L'Ircam, acronyme de Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique, est un organisme associé au Centre Georges-Pompidou de Paris, qui fut créé en 1969 par Pierre Boulez. Cet institut est un des plus importants en Europe pour la musique et le son. Sa grande originalité est d'héberger création musicale et les recherches musicologiques, scientifiques et techniques qui s'y rapportent.

Les locaux sont situés en face des fontaines du Centre Georges-Pompidou conçues par Niki de Saint Phalle. Le bâtiment a été conçu en 1990 par les architectes Renzo Piano et Richard Rogers.

Cet institut est actuellement dirigé par Frank Madlener qui succède dans ce poste à Bernard Stiegler.

Un centre pour la recherche musicaleModifier

Dès sa conception, l'Ircam a été le point de naissance de la plupart des concepts les plus importants en musique électronique et traitement du son.

L'environnement de programmation graphique pour le traitement temps-réel du son Max/MSP, et son successeur jMax, ont été développés au sein de l'institut. Max/MSP est rapidement devenu l'un des outils les plus utilisés en musique électroacoustique, particulièrement depuis sa diffusion par une société commerciale américaine (Cycling74) qui a stabilisé le logiciel sous la direction de David Zicarelli.

Un grand nombre des techniques associées avec la musique spectrale, telles que les analyses basées sur la Transformée de Fourier ont été rendues possible par la technologie développée par l'Ircam. L'institut a aussi développé un micro spécifique capable d'isoler le son produit par chacune des quatre cordes d'un violoncelle pour une amplification ou un traitement séparé.

L'Ircam est peu à peu devenu le symbole de l'académisme musical en France et en Europe, la place centrale de l'institut de recherche dans la musique contemporaine s'est un peu réduit avec l'avènement de matériel électronique japonais à bas cout et de la micro-informatique, ainsi que la généralisation et la diffusion des techniques de traitement de signal, qui placent ainsi enfin le traitement audio à la portée des institutions plus modestes et des individus.

Logiciels libres Modifier

L’Ircam conçoit et utilise de nombreux logiciels libres; parmi eux :

Liens externes Modifier


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Institut_de_recherche_et_coordination_acoustique/musique. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard