Fandom

Art contemporain

Djamel Tatah

1 511pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Djamel Tatah est un artiste contemporain Français né en 1959 à Saint-Chamond (Loire).
Il a fait ses études à l'Ecole des Beaux Arts de Saint-Etienne entre 1981 et 1986.
Il vit et travaille à Paris.

ŒuvreModifier

Attentif aux enjeux de la représentation contemporaine dans la pratique picturale, Tatah développe un dispositif qui se nourrit de techniques anciennes (peinture à la cire), de la photographie et des techniques actuelles de numérisation. Dès les premières années, ses tableaux mettent en scène des figures humaines grandeur nature situées de plain-pied dans des espaces colorés aux textures inégales. A partir de 1990, les fonds s’épurent, les couleurs s’intensifient, l’œuvre évolue vers une simplification des éléments de décor (architectures, mobilier, accessoires) qui cèdent la place à des formes géométriques planes et colorées. Les aspects les plus singuliers et anecdotiques des figures sont volontairement neutralisés par le traitement pictural de l'artiste. La prise de vue photographique, la numérisation, la fragmentation, la recomposition, puis la projection sur toile sont autant de moyens de dématérialiser les figures réduites ainsi à l’état de trace. Son attention se concentre alors sur la position des corps, les gestes et les attitudes des figures. Celles-ci sont ensuite remises en présence par la peinture, investies d’un tout autre propos. A partir de 1996, il réalise quelques grands tableaux sur lesquels une même figure se répète indéfiniment. Privilégiant le processus de répétition au détriment du changement des formes et des sujets, la peinture de Djamel Tatah rejoue sans cesse une disposition du tableau à rendre compte d'une représentation abstraite de l'homme.

CitationModifier

"Les figures ne sont ni transcendantes ni immanentes à l'espace : elles ne sont pas posées sur une architecture, elles ne sont pas fondues. Entre figures et espace s'engage une tension : un dialogue tendu, aux limites. Le dialogue tendu, c'est une forme de respect, d'attention envers l'autre. Une exigence éthique dans le rapport à l'autre. Ne rien imposer. Ne pas agresser, ni par l'agression directe, ni par surcroit de pathétique ou de pathologie. La tension permet de respirer."

Quelques expositionsModifier

  • 2007 :
    • Air de Paris, Centre Georges Pompidou, Paris.
    • "Djamel Tatah", Centre d’Art Contemporain Le Parvis, Tarbes.
  • 2006 :
    • Galerie Kamel Mennour, Paris.
    • "La Force de l'art", Grand Palais, Paris.
  • 2002 :
    • Galerie Liliane & Michel Durand-Dessert Paris.
    • "Djamel Tatah", Centre d’Art de Salamanque, Espagne.
  • 1999 : Galerie Lilianne & Michel Durand-Dessert, Paris.
  • 1996 : "Les Femmes d'Alger", Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens.
  • 1992 :
    • Château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard.
    • Tachellès, Berlin : Jeune création Marseillaise.

Quelques références bibliographiques Modifier

  • Painting people, the state of the art, Charlotte Mullins, ed : Thames & Hudson, London, 2006.
  • L'art moderne et contemporain, sous la direction de Serge Lemoine, Figurations, Erik Verhagen, ed : Larousse, Paris, 2006.
  • Djamel Tatah, Bident Christophe, Stéhlé-Akhtar Barbara, ed : Paris Musées et Actes Sud, 2004.
  • Catalogue Djamel Tatah, Eric de Chassey, ed : Centre d’Art de Salamanque, Espagne, 2002.
  • Vitamin P. new perspectives in painting, Eric de Chassey, « Djamel Tatah », ed :Phaidon, 2002.

Liens externesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard