FANDOM


Céleste Boursier-Mougenot; plasticien contemporain français, compositeur; né en 1961 à Nice, France.

Il vit et travaille à Sète, France.

BiographieModifier

Présentés depuis une quinzaine d'années exclusivement dans les lieux d'art contemporain, les travaux de Céleste Boursier-Mougenot, sont à considérer avant tout comme ceux d'un musicien. Après avoir été, de 1985 à 1994, le compositeur de la compagnie "Side One Posthume Théâtre" de l'auteur et metteur en scène Pascal Rambert, il entreprend de donner une forme autonome à sa musique en réalisant des installations.

À partir de situations ou d'objets les plus divers, dont il parvient à extraire un potentiel musical, il élabore des dispositifs qui étendent la notion de partition aux configurations hétérodoxes des matériaux et des médias qu'il emploie, pour générer, le plus souvent en direct, des formes sonores qu'il qualifie de vivantes.

Déployé, en relation avec les données architecturales ou environnementales des lieux d'exposition, chaque dispositif constitue le cadre propice à une expérience d'écoute en livrant, au regard et à la compréhension du visiteur, le processus qui engendre la musique.

Bourses et distinctionsModifier

  • 2010 Nominé du Prix Marcel Duchamp
  • 2009 Lauréat du Prix Les David pour l’Art Contemporain
  • 2004 Bourse FIACRE
  • 1998/99 Lauréat du programme de l'A.F.A.A. - PS1, International Studio Program
  • 1997 Bourse Ètant donnés du French-American Fund for Contemporary Art
  • 1996 Aide à la Première exposition de la ville de Paris

Quelques œuvresModifier

  • Index, dispositif dont le programme informatique conçu par l'artiste transforme en direct les données textuelles saisies sur clavier d'ordinateur en musique pour piano acoustique "Disklavier"
  • Scanner, un ballon gonflé d'hélium, qui transporte un microphone et flotte librement entre huit haut-parleurs suspendus, pour générer à partir du feedback une musique de l'espace
  • From here to ear, une grande volière dans laquelle le public entre pour côtoyer des oiseaux dont les incessants déplacements produisent une musique
  • Untitled (series 1 2 3...), des piscines gonflables dans lesquelles flottent et tintinnabulent, sous l'effet d'un léger courant, des bols de porcelaines choisis pour leur timbre.
  • Clinamen, une variation sur le dispositif précèdent; constitué d'un liner installé in situ
    Un exemple Clinamen au Musée d'art contemporain de Tokyo
  • Videodrones, un panorama vidéo, réalisé en direct avec des caméras filmant les alentours d'un lieu d'exposition, dont la musique est composée à partir des sons que produisent ces images quand on les amplifie
  • Harmonichaos, dispositif produit par le couplage de treize aspirateurs avec autant d'harmonicas video
  • Schizo-frames, dont le grand sofa invite les visiteurs à s'étendre pour percevoir avec leur corps les fréquences infra-graves qui proviennent des images vidéo abstraites projetées sur les murs.
  • Solidvideo, il transpose aux champs de la sculpture, de l’objet ou de l’image les principes du feed-back et de la transduction qui fonde sa démarche. Dans ces travaux le son demeure présent, mais, les formes résultantes ne sont plus nécessairement sonores.
  • Recycle, des caméras pointées sur les feuilles d’un arbre détectent le moindre souffle d’air qui anime le feuillage. Par le truchement d’un modulateur, tels que ceux employés dans les night-clubs pour animer les projecteurs au rythme de la musique, le mouvement qu’occasionne le vent naturel dans le feuillage est transmis en direct aux neuf ventilateurs fixés au mur qui forment un tableau carré de vent artificiel. Un deuxième module de recycle utilise, en guise de source vidéo, un plan- séquence du feuillage d’un arbre enregistré et diffusé sur un moniteur de surveillance noir et blanc placé près des ventilateurs. La piste audio de la séquence vidéo qui résulte de la transformation du mouvement du feuillage en bruit n’est pas diffusée, elle sert seulement à animer les ventilateurs.
  • Bruitformé, les bruits captés à l’extérieur d’un lieu d’exposition actionnent des pompes à air qui soufflent dans des réservoirs contenant une solution tensioactive pour faire apparaître, à même un sol aménagé, des sculptures en mouvement.
  • FlamByframe donne à voir les distorsions d’une flamme qui s’éteint sous l’effet du souffle sonore que produit sa lueur vacillante.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard