FANDOM


<td colspan="2">

<tr>


<td class="navigation-only" colspan="2" style="border-top: 2px #7DA7D9 solid; font-size: 80%; background:inherit; text-align: right;">modifier Consultez la documentation du modèle</td>
Brigitte Terziev
Brigitte Terziev (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).
Naissance {{{date_de_naissance}}}

Brigitte Terziev (née en 1943) est une sculptrice française.

Elle est la fille de Jean Terzieff, sculpteur d’origine roumaine émigré en France, la sœur du comédien Laurent Terzieff et de la réalisatrice Catherine Terzieff.

Biographie Modifier

Elle fait ses études à l’École des beaux-arts de Paris, dans les ateliers d'Adam et Robert Couturier.

Attirée par les arts vivants, la danse contemporaine et la danse africaine, elle apprend la gestuelle du corps et en tire l'enseignement qu'elle intégrera plus tard dans son vocabulaire plastique. Elle part à l'étranger notamment en Yougoslavie où elle collabore avec des auteurs et metteurs en scène de théâtre à différentes manifestations. Elle revient à Paris en 1970, retrouve la sculpture et travaille le bois dur sur les conseils du sculpteur Coutelle.

Après avoir été tentée par l'abstraction, Brigitte Terziev poursuit ses recherches sur la forme et la lumière dans le seul but d'analyser et de parvenir à traduire les sentiments humains.

Elle est élue à l'Académie des beaux-arts le 4 avril 2007, dans la section de sculpture, au 9e fauteuil, vacant depuis sa création (décret du 8 juin 1998). Elle est reçue sous la Coupole le 12 mars 2008 par Claude Abeille, au cours d'une séance présidée par le peintre Yves Millecamps.

Expositions personnelles Modifier

  • 1986 : Galerie Nane Stern, Paris
  • 1995 : Prix de l'Académie des beaux-arts
  • 1996 : Galerie Area, Paris
  • 1997 : Prix Bourdelle
  • 1998 : Musée Bourdelle, Paris
  • 2000 : Galerie Dielman, Belgique. Centre Croix-Baragnon, Toulouse
  • 2003 : Galerie Alain Margaron, Paris
  • 2004 : Galerie Alain Margaron, Paris

Elle a également réalisé trois courts-métrages sur son travail :

  • Ocre de chair, 1996
  • Spectres, 1998
  • Jehann, 2000

Citation Modifier

« En effet, toutes ces plaques, tous ces morceaux de matière rongée, boursouflée ou lissée, dans lesquels viennent s'incruster des clous, des couteaux, des tubes de ferraille ne sont pas rassemblés au hasard ni par un souci de pittoresque. Ils sont orientés par un sculpteur qui manie les plans de lumière, les surfaces d'ombre tout comme un cinéaste organise le scénario de son film selon une succession de plans calculés par la ferveur, ou comme le poète Racine qui dans sa pièce Andromaque découpe et tranche en scènes et en actes le destin malheureux d'Oreste et d'Hermione. »

— Claude Abeille, extrait du discours de réception à l'Académie des beaux-arts le 12 mars 2008

Lien externe Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard