Fandom

Art contemporain

Bernard Dorival

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Erreur dans {{ébauche}} : le thème « art » n’est pas défini.
[[Catégorie:Wikipédia:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres art]]

Bernard Dorival, né à Paris le 14 septembre 1914, mort à Thiais le 11 décembre 2003, est un historien de l'art et critique d'art.

Biographie Modifier

Issu d'une famille de collectionneurs et d'artistes, il se passionne très tôt pour la littérature française et l'histoire. Après une hypokhâgne et une khâgne il fait ses études à partir de 1934 à l'Ecole normale supérieure où il rencontre Louis Hautecoeur et suit les cours de Henri Focillon et Pierre Lavedan. Dès le tout début des années 1940 Bernard Dorival défend dans ses livres, articles et préfaces les peintres de la nouvelle École de Paris, notamment Bazaine, Estève, Le Moal, Manessier, Pignon. Nommé conservateur adjoint du Musée national d'Art moderne en 1941, il contribuera grandement aux côtés de Jean Cassou aux enrichissement des collections de peinture contemporaines. Il y organise dans les années 1960 de nombreuses expositions rétrospectives des peintres du XXe siècle. Parallèlement il enseigne à l'Ecole du Louvre à partir de 1941 et jusqu'en 1965, où il occupe successivement les chaires d'histoire de la peinture française moderne et d'histoire de la peinture ancienne. En 1944 bien que toujours conservateur au musée d'art moderne, il est chargé de l'organisation du Musée national des Granges de Port-Royal.

Bernard Dorival a rédigé en 1976 le catalogue raisonné de Philippe de Champaigne.

Bibliographie sélective Modifier

Parmi les très nombreux ouvrages (souvent traduits en anglais) de Bernard Dorival :

  • La peinture française (2 tomes), Larousse, Paris, 1941-1942.
  • Desnoyer, Braun, Paris, 1943.
  • Les étapes de la peinture française contemporaine (3 tomes), Gallimard, Paris, 1943-1946.
  • Du côté de Port-Royal, Gallimard, Paris, 1946.
  • Cézanne, Fernand Hazan, Paris, 1948.
  • Cézanne, Pierre Tisné, Paris, 1953.
  • La Fée électricité de Raoul Dufy, Hermann, Paris, 1953.
  • Jacques Villon, René Kister, Genève, 1957.
  • Les peintres du XXe siècle, Pierre Tisné, Paris, 1957.
  • L'École de Paris au Musée national d'art moderne, Somogy, Paris, 1961.
  • Atlan, Pierre Tisné, Paris, 1962.
  • Robert Delaunay, Jacques Damase, Paris, 1975.
  • Album Pascal, iconographie réunie et commentée par Bernard Dorival, Bibliothèque de la Pléiade, RF, Paris, 1978.
  • Sonia Delaunay, Jacques Damase, Paris, 1980.
  • Estève, Galerie Nathan, Zürich, 1990.
  • Rouault, Flammarion, Paris, 1992.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard