Fandom

Art contemporain

Aurélien Bory

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Aurélien Bory, né en 1972 à Colmar, est un metteur en scène, chorégraphe, scénographe et acteur français, qui vit et travaille à Toulouse. Il dirige la compagnie 111.

BiographieModifier

Aurélien Bory est né à Colmar en 1972. Ses études de physiques à l’Université de Strasbourg l'amènent à travailler dans le domaine de l'acoustique architecturale. Il interrompt ce parcours scientifique en 1995 et intègre le studio de création au sein du Lido, Centre des arts du cirque, à Toulouse. Il rencontre au Théâtre Garonne Mladen Materic, auprès duquel il se forme comme acteur, et intègre sa troupe, le Théâtre Tattoo, de 1998 à 2000, en tant qu’interprète dans L'Odyssée.

Il fonde la compagnie 111 en 2000 à Toulouse. Il y développe un « théâtre physique », singulier et hybride, à la croisée de nombreuses disciplines (théâtre, cirque, danse, arts visuels, musique...). Ses spectacles sont présentées dans le monde entier et cette reconnaissance internationale débute avec Plan B (2003) et Plus ou moins l'infini (2005), marqués par la collaboration avec l’homme de théâtre Phil Soltanoff. Ses plus récentes pièces sont Plexus (2012) créée au Théâtre Vidy à Lausanne, Géométrie de caoutchouc (2011) créée au Grand T à Nantes, et Sans objet (2009) créée au Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées . En 2007, il crée en Chine Les sept planches de la ruse avec des artistes de l’Opéra de Dalian. Intéressé également par la danse et le croisement des écritures, il met en scène le chorégraphe Pierre Rigal dans Érection (2003) et Arrêts de jeu (2006). Il crée ensuite des portraits de femme, Questcequetudeviens? (2008) pour la danseuse de flamenco Stéphanie Fuster et Plexus (2012) pour la danseuse japonaise Kaori Ito. Pour Marseille- Provence 2013 – Capitale européenne de la culture, il imagine un nouveau projet, Azimut, autour de l’acrobatie marocaine, neuf ans après avoir créé Taoub (2004), spectacle fondateur du Groupe acrobatique de Tanger.

Intéressé par la transmission comme laboratoire de la création, il anime à trois reprises des cessions de travail pour les élèves de l’Atelier Volant au TNT – Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, stages suivis de présentation en public : Le sac plastique en 2006, Espèce d’espace (d’après Georges Perec) en 2009 et Espace disponible en 2011. Il dirige également trois stages de formation « Écritures et compositions » pour les étudiants du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne.

Son intérêt pour les sciences influence son esthétique. Les œuvres d’Aurélien Bory sont animées par la question de l'espace et s'appuient fortement sur la scénographie. Il ne conçoit son travail théâtral que « dans le renouvellement de la forme » et « en laissant de la place à l’imaginaire du spectateur ».

Aurélien Bory reçoit en 2008 le prix CulturesFrance/Créateur sans frontières pour ses créations à l'étranger. Plus ou moins l’infini est nommé aux Molières 2007 dans la catégorie meilleur spectacle en région. Ce spectacle a reçu le Prix du Public au BITEF Festival International de Théâtre de Belgrade, en 2008.

Depuis 2011, il est artiste associé au Grand T à Nantes.


SpectaclesModifier

  • 2000  : IJK conception Aurélien Bory mise en scène Christian Coumin. Premières au Théâtre de la Digue (Toulouse)
  • 2003  : Plan B conception Aurélien Bory, mise en scène Phil Soltanoff. Premières au Théâtre Garonne (Toulouse)
  • 2003  : Erection de et avec Pierre Rigal mise en scène Aurélien Bory. Premières au Théâtre National de Toulouse
  • 2004 : Taoub d'Aurélien Bory par Le Groupe acrobatique de Tanger. Premières aux Jardins de la Mendoubia/ Tanger
  • 2005 : Plus ou moins l’infini, conception Aurélien Bory mise en scène Phil Soltanoff. Premières au Théâtre E.T.E Vidy-Lausanne
  • 2006 : Arrêts de jeu de Pierre Rigal, mise en scène Aurélien Bory et Pierre Rigal. Premières au Théâtre National de Toulouse
  • 2007 : Les Sept Planches de la ruse conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory. Créé à Dalian avec quatorze artistes chinois. Premières en France au Théâtre de la Ville-Paris
  • 2008  : Questcequetudeviens? d'Aurélien Bory pour Stéphanie Fuster. Premières au Théâtre national de Bordeaux en Acquitaine
  • 2009 : Sans objet conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory. Premières au Théâtre National de Toulouse
  • 2011 : Géométrie de caoutchouc conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory. Pièce pour un chapiteau. Première au Grand T (Nantes)
  • 2012 : Plexus pièce d’Aurélien Bory pour Kaori Ito. Premières au Théâtre E.T.E Vidy-Lausanne.

CollaborationsModifier

  • 2006 : Gaff Aff de et avec Martin Zimmermann, Dimitri de Perrot. Collaboration artistique Aurélien Bory ; créé au Théâtre E.T.E Vidy-Lausanne

Prix et distinctionsModifier

Lien externe Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard