FANDOM


L' art contemporain japonais a bien sûr subi la plupart des influences de l'art contemporain mondial. Mais la puissance des traditions japonaises, la présence oppressante d'un environnement urbain dense et les différents traumatismes subis par le Japon depuis soixante ans (défaite de 1945, bombardements atomiques, séismes, crise économique, etc.) induisent une production très riche, originale et peu connue en France. De plus l'influence originale du mouvement d'avant garde Gutai, développé à partir de 1956 a marqué profondément l'art contemporain jusqu'à nos jours.

La poursuite de l'esthétique traditionnelleModifier

De nombreux artistes continuent, en la renouvelant, la tradition des arts japonais classiques, la peinture sur paravent, les estampes, la calligraphie ou l'ikebana.

Yoshihiro Suda pratique un art original, formé de petites installations minutieuses, réalisées au sol ou en hauteur. Ses fleurs et ses feuilles sont composées de fines sculptures de bois de magnolias, assemblées et peintes.

La peinture traditionnelle de fleurs, de kimonos perdure, à travers des artistes, souvent des femmes. Hotori et Morita ont des styles assez proches, bien que de générations différentes.

Principaux artistes de cette tendance:

L'abstractionModifier

Après avoir fait partie de l'avant-garde, l'abstraction est devenue une tendance continue de l'art contemporain à travers le monde.

Elle est représentée au Japon par les artistes:

  • Isamu Noguchi (né en 1904 à Los-Angeles- mort en 1988). C'est un artiste américano-japonais, il a travaillé à New York, Tōkyō, Paris. Ses sculptures de marbre sont la fierté du musée de Yokohama
  • Tadaichi Ishikawa (né en 1937)
  • Kumi Sugai (né en 1919 à Kōbe-mort en 1996). Il a travaillé à Paris et à Tōkyō.
  • Atsuko Tanaka (née en 1932 à Ōsaka) vit et travaille à Nara

Elle a été un des chefs de file du mouvement d'avant-garde japonais Gutai qui a eu un impact mondial à partir de 1956.

  • Kiichi Sumikawa (né en 1931 à Tōkyō). Il sculpte le bois et le métal.

Art minimal et Land artModifier

Ils sont représentés par les artistes :

  • Shiro Hayami (né en 1927), spécialiste de « Land-art ».
  • On Kawara (né en 1932), vit à New York et base son œuvre depuis la fin des années 1960 sur l'écoulement du temps, notamment au travers de toiles sur lesquelles figure la date du jour, concept qui l'a rendu célèbre.
  • Susumu Shingu (né en 1937), vit à Sanda et travaille à Ōsaka, sculpteur du vent et modeleur d'eau. Il méne une grande réflexion quant à l'artiste et son rôle pour la protection de la planéte. Instigateur de la caravane du vent.
  • Kimio Tsuchiya (né en 1955 à Fukui), vit et travaille à Tōkyō réalise de grandes sculptures minimalistes ou des installations en plein air avec des matériaux bruts.
  • Katsuhito Nishikawa ( né en 1949 à Tokyo ). Réalise pour l'espace public de grandes sculptures blanches existant chacune dans plusieurs échelles.

Un art d'inspiration populaire influencé par les mangas et la vidéoModifier

Baignés dès leur plus jeune âge dans les dessins animés de la télévision, les bandes dessinées, les mangas, les jeux vidéo et les téléphones portables à écran, les jeunes Japonais sont durablement influencés par ces images, qu'ils revisitent ensuite avec leur propre sensibilité.

Principaux artistes de cette tendance:

À la recherche d'une identité...Modifier

Depuis leur plus jeune âge, les Japonais ont un uniforme, celui du collège, puis du lycée. Entre dix-huit et vingt-cinq ans les jeunes ont des tenues très colorées et souvent provocantes, mais pour la plupart, le premier emploi salarié sonne l'heure du retour au costume-sombre-chemise-blanche du salaryman et au tailleur strict de l'office-lady.

Les artistes qui veulent sortir de l'ordinaire se dirigent soit vers la provocation, soit vers le rêve, soit encore dans une exagération de la banalité de leur environnement.

Principaux artistes de cette tendance:

Omniprésence de la ville et de la techniqueModifier

75 % des Japonais habitent dans la grande plaine côtière urbanisée qui va de Tōkyō à Ōsaka, les autoroutes urbaines passent à trois mètres du toit des temples.

La télévision, Internet à haut débit et les téléphones portables ont un taux de diffusion parmi les plus élevés du monde.

Toutes les villes sont équipées de distributeurs automatiques de billets de train, de métro, mais aussi de boissons, nourritures, appareils photos, brosses à dent etc.

Les productions de ces artistes sont le plus souvent des photographies crues et sans artifices ou des tableaux en acrylique, hyperréalistes.

Principaux artistes de cette tendance :


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Art_contemporain_japonais. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard