Fandom

Art contemporain

Antonio Gallego

1 512pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Antonio Gallego est un artiste plasticien français. Diplômé en 1988 de l’école nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Biographie et productionsModifier

Durant les années 80, il signa collectivement du nom de Banlieue-Banlieue de nombreuses fresques éphémères peintes sur papier qui étaient ensuite collées sur les murs des villes.


À partir de 1989, il édita sous la forme d’affiches les mots : un arbre, un nu, un lundi, un ministre... Qu’il collât sur les murs de Paris et sa banlieue de façon anonyme. L’attrait de cet anonymat résida dans l’identification de l’action avant celle de l’auteur. L’action urbaine est conçue comme créatrice d’un art libre et public.

En 1996, le mot laisse place à l’image. À partir de ses photographies, il réalise des affiches tirées en sérigraphie : cabane dans les arbres, cachette souterraine, borie, yourte... Ces images collées sur les murs de la ville déclinent des matériaux de demeures ainsi que des usages et des modes de vie. Ces affichages produisent dans l’espace urbain des parasitages contextuels du sens. Entre 2000 et 2004 suivront d’autres séries d’affiches de « Steppe » et sur « Les rituels ordinaires ».

En 2008, il réalise une nouvelle série de cinq sérigraphies autour de « La ville imaginaire » à partir de maquettes d’architecture où il miniaturise des saynètes utopiques.


Artiste polymorphe, Antonio Gallego travaille régulièrement en équipe sur des projets artistiques à participation dont le collectif aléatoire Tract’eur[1] qui depuis 1995 invite sur une thématique des artistes à concevoir des tracts tirées chacun à mille exemplaires et les distribuent collectivement à la sortie des bouches de métro ou bien sur les marchés. Avec Roberto Martinez, ils éditent la revue Allotopie et conçoivent le site Internet L’art d’être américain, ou le complexe français. En 2000, avec Emmanuelle Gall, François Deck et Antoine Moreau, ils organisent les rencontres Copyleft Attitude autour de la licence art libre. À La Force de l’Art qui se tenait en 2006 au Grand Palais, pour répondre à l’invitation de Hou Hanru sur la question d’"Un laboratoire sur un avenir incertain", il décide d’inviter à son tour, d’autres artistes et intervenants pour travailler en commun à l’idée d’association et de coopération. lien ; 1 nous.


Depuis 2003 il anime avec José-Maria Gonzalez la revue de dessin Rouge Gorge, publication apériodique qui synthétise divers horizons du dessin contemporain.

Références bibliographiques Modifier

1996

  • Monument & modernité à Paris : art, espace public et enjeux de mémoire 1891-1996, collectif, éditions Paris Musées.

1999

  • A ciel ouvert - L'art contemporain à l'échelle du paysage, de Christophe Domino, éditions Scala.

2001

  • Les valeurs de l’art - Entre marché et institutions - Revue Mouvements n°17, éditions La Découverte.

2002

  • Œuvre et lieu, de A.M. Charbonneaux et N. Hillaire, éditions Flammarion.
  • Un art contextuel, de Paul Ardenne, éditions Flammarion.

2003

  • COPYLEFT: revue n°B d'ALLOTOPIE, collectif, éditions Incertain sens.

2004

  • Art Grandeur Nature, éditions Synesthésie.
  • Le Paris des maisons - Objets trouvés, de Luc Baboulet, éditions Picard.

2005

  • Notes sur la nature... la cabane et quelques autres choses, de Gilles A.Tiberghien, éditions du Félin - Kiron Espace
  • Nouveaux Paris : la ville et ses possibles, de Nicolas Michelin, éditions du Pavillon de l'Arsenal.
  • Korean-Eyesed: Korea Through the Eyes of 12 Foreign Artists, de Benjamin Joinau,éditions WHP Press Séoul.
  • In situ, de Stéphanie Lemoine et Julien Terral, éditions Alternatives.
  • Regarder, raconter, penser, conserver, d’Anne Moeglin-Delcroix, Edizioni Casa del Mantegna & Corraini, Mantoue.

2006

  • Sur le Livre d’Artiste, articles et écrits de circonstances, 1981-2005 , d’Anne Moeglin-Delcroix, éditions Le Mot et le Reste.
  • Avis - Propos sur l'architecture, la ville, l'environnement, de Nicolas Michelin, éditions Archibooks.

2008

  • Zones Urbaines Partagées, éditions Synesthésie.
  • Nouvelle revue d’esthétique N°1, éditionsPuf.
  • Revues d’artistes, une sélection, de Marie Boivent, co-éditions Arcade, Lendroit Galerie et Editions Provisoires.

2009

  • Livraison n°11, Multiples et autres multiples, éditions Rhinocéros.


Références Modifier

  1. http://www.robertomartinez.fr/Allotopie/Allotopies/page161.html


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard